Le belvédère du piémont de Nay © photographie de jean jacques stöckli

Un peu de fraîcheur après des journées de canicule, les lendemains d’orage d’été offrent des ciels  « propres », comme lavés des souillures de notre temps, l’atmosphère ressuscite une lumière diaphane, optimiste…

La brume légére et réservée souligne les profondeurs des horizons.

Le belvédère du piémont de Nay © photographie de jean jacques stöckli

Le belvédère du piémont de Nay © photographie de jean jacques stöckli

Le belvédère du piémont de Nay © photographie de jean jacques stöckli

Le belvédère du piémont de Nay © photographie de jean jacques stöckli

Le belvédère du piémont de Nay © photographie de jean jacques stöckli

Le belvédère du piémont de Nay © photographie de jean jacques stöckli

Le belvédère du piémont de Nay © photographie de jean jacques stöckli

Le belvédère du piémont de Nay © photographie de jean jacques stöckli