Tout contemplateur a ses préférences : montagne, mer, désert, banquise,… Les horizons qui ont inspiré les peintres naturalistes sont souvent empruntés aux bords des océans, des mers, des lacs…

Le golf de Gascogne est un tableau en perpétuelle évolution, il n’y a pas un seul moment qui ressemble à un autre.